Le (C) ScraZami : le jeu qui raconte la Vie

 Ce jeu est propulsé par l’ASBL Impros-J’Eux via sa formule ©ImproScraZami.

Voir la vidéo de présentation de la théorie:        https://youtu.be/UsaphvALjH4

 Ce jeu est destiné à qui ?   Il s’adresse à tous ! Du plus jeune au plus âgé. Il « booste » la créativité.  Idéal dans les écoles et en entreprise car il peut aider les personnes qui désirent;

  • Favoriser la communication. Le jeu permet de voir où se nichent les freins à la communication. Voir pourquoi des personnes se démotivent. Mais aussi analyser comment rester « motivé » malgré les « coups du sorts »
  • Sensibiliser leurs enfants/jeunes/adultes/cadres à des « problèmes » spécifiques tels que la citoyenneté, l’inclusion, l’écologie, les dangers de certains comportements, la coopération, l’alimentation saine, etc.
  • Favoriser sa propre « autodétermination » ou celle de quelqu’un d’autre. Sert aussi à analyser des projets
  • Développer son imaginaire.

D’où provient ce jeu  Il a été inventé par Marc Legros en se basant sur la P.N.L, les préférences cérébrales de Ned Herrman, la méthode Gordon, la communication non violente, l’ennéagramme, les chapeaux de Bonno et la modélisation de plusieurs « personnages ». 

C’est un subtil mélange de 

  • Improvisations mais avec un objectif « déterminé en début du jeu ». Les participants vont « interpréter » les personnages.
  • Jeu de rôles. Une carte tirée au sort désigne les personnages qui vont apparaître dans l’histoire. Nous les interprétons mais il reste toujours une grande place à la créativité. Les personnages ont une sorte de « typologie particulière ». Ex : le ScraDin économise tout le temps, le ScraNoir voit tout en noir, le ScraLeur rouspète car est jaloux, etc. Nous disons que les Scras ont de drôles de « ScrHabitudes ».  Il y 17 Scras et 7 Zamis.
  • Jeu de coopération. C’est ensemble qu’on crée l’histoire. Tout le monde y a sa place ! 
  • Jeu pédagogique. Des choses peuvent « être transmises » via une histoire. L’ASBL propose de montrer les avantages de la coopération et montre que l’INCLUSION de tous est possible.

 Concrètement cela se passe comment  en ©ImproScraZami?

Il y a 4 étapes . Nous venons avec une équipe composée de quelques personnes ayant un handicap très léger (nous espérons pouvoir convaincre des jeunes et des seniors n’ayant pas d’handicap à nous rejoindre)  ET avec votre classe, votre association, votre entreprise nous allons construire tous ensemble des histoires ou des projets inclusifs.  Une RENCONTRE ImproScraZami dure minimum 2H00. Le coût est de 200 euros + frais de trajets (0,50 € le km). Nous aimerions faire moins cher mais c’est impossible pou l’instant.

Voici les 4 étapes:

  1. Échauffement : Quelques petits jeux sont proposés pour apprendre à se connaître et coopérer. 
  2. Construction de la STRUCTURE de l’histoireD’abord on recherche la situation difficile que connait le héros au début de l’histoire (c’est la Recherche de l’état présent), en d’autres mots on cherche « quel est son problème? ».  Mais vite nous disons que c’est juste une situation difficile et ensemble nous allons trouver des solutions. Il faut laisser le mot « problème » aux mathématiciens.  Ensuite tous ensemble nous décidons quelle sera la « direction de la motivation du héros ». Est-elle en « aller vers ! » . Ici rien ne « l’oblige »… et il veut aller, pour le plaisir, dans cette DIRECTION. Ou bien sa motivation est « en éviter de » ?  Ici il risque beaucoup d’ennuis/ déplaisirs s’il reste dans la même situation. Dès que c’est fait tous ensemble nous décidons qu’elle sera la fin de l’histoire. Nous recherchons  « l’état désiré », puis ce qu’il en aura de plus (bénéfices secondaires) une fois qu’il aura atteint son objectif. Mais voilà la vie n’est pas un « long fleuve tranquille » et le héros va rencontrer des difficultés sur sa route. Ensemble nous décidons quels seront les 3 obstacles qu’il va rencontrer sur son chemin.  
  3. Création de l’histoire/analyse du projet. Tout tourne autour de 2 clans : les « SCRAS » qui freinent le héros et les « ZAMIS » qui vont l’aider à atteindre son (ses) objectif(s) !  Le héros ne devra pas tomber dans les pièges des SCRAS. Les ZAMIS ont du travail pour aider le héros.  C’est lui qui doit les trouver ! Cela prend du temps certes, mais c’est le prix à payer.
  4. Narration de l’histoire. Un ou deux participants vont raconter l’histoire de leur point de vue. Mais nous pouvons, en fonction du public, « compliquer » cette partie en demandant de la raconter en adoptant un « point de vue particulier ».  Ex : du point de vue d’un SCRA, d’un ZAMI, d’un copain, un animal qui a tout vu, un Martien, une araignée, etc.

Plus d’infos? marc.improsjeux@gmail.com  0498/10.13.98.  Bientôt le jeu le ©ScraZami sera commercialisé en « jeu de société » .      A bientôt. 

Publicités

Laissez-nous un commentaire!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s