Le ScraZami ; le jeu qui raconte la Vie.


Ce jeu est destiné à qui ?

Il s’adresse à tous ! Du plus jeune au plus âgé. Vraiment tout le monde ! Il booste la créativité. Il peut aussi aider les personnes qui désirent;

  • Favoriser la communication. Le jeu permet de voir comment naît la démotivation
  • Sensibiliser leurs enfants/jeunes/adultes/cadres à des « problèmes » spécifiques tels que la citoyenneté, l’inclusion, l’écologie, les dangers de certains comportements, la coopération, l’alimentation saine, etc.
  • Favoriser sa propre « autodétermination » ou celle de quelqu’un d’autre. Sert aussi à analyser des projets
  • Développer son imaginaire.

D’où provient ce jeu ?

Il a été inventé par Marc Legros en se basant sur la P.N.L, les préférences cérébrales de Ned Herrman, la méthode Gordon, la communication non violente, l’ennéagramme, les chapeaux de Bonno, la psychologie positive.

C’est un subtil mélange de :

  • Improvisation mais avec un objectif déterminé en début du jeu. Les participants vont « interpréter » les personnages.
  • Jeu de rôles. Une carte tirée au sort désigne les personnages qui vont apparaitre dans l’histoire. Nous les interprétons mais il reste toujours une grande place à la créativité. Les personnages ont une sorte de « typologie particulière ». Ex : le ScraDin économise tout le temps, le ScraNoir voit tout en noir, le ScraLeur rouspète car est jaloux, etc. Nous disons que les Scras ont de drôles de « ScrAttitudes ». Il y 17 Scras et 7 Zamis.
  • Jeu de coopération. C’est ensemble qu’on crée l’histoire.
  • Jeu pédagogique. Des choses peuvent « être transmises » via une histoire.

             

Concrètement cela se passe comment ? Il y a 4 étapes ;

1) Échauffement : Quelques petits jeux sont proposés pour apprendre à se connaître et coopérer.

2)  Construction de la structure de l’histoire.

  •  Recherche de la situation difficile que connait le héros au début= l’état présent
  • Analyse de la motivation du héros. Est-elle en « aller vers » ou « en éviter de »
  • Décision commune de ce que sera la fin de l’histoire = état désiré
  • Recherche des bénéfices secondaires = Qu’aura-t-il en plus une fois l’objectif atteint ?
  • Choix des obstacles que le héros va rencontrer sur son chemin. Minimum 3.

3) Création de l’histoire.  L’histoire tourne autour de 2 clans : les « Scras » qui freinent le héros et les « Zamis » qui vont l’aider à atteindre son (ses) objectif(s) !  Le héros ne devra pas tomber dans les pièges des Scras. Les Zamis ont du travail pour aider le héros.  C’est lui qui doit les trouver ! Cela prend du temps certes, mais c’est le prix à payer.

4) Narration de l’histoire. Un ou deux participants vont raconter l’histoire de leur point de vue. Mais nous pouvons, en fonction du public, « compliquer » cette partie en demandant de la raconter en adoptant un « point de vue particulier ».  Ex : du point de vue d’un Scra, d’un Zami, d’un copain, un animal qui a tout vu, un Martien, etc.

Nous nous réjouissons de vous rencontrer pour vous donner toutes les informations complémentaires dont vous auriez besoin. Plus d’infos 0498/10.13.98  ou marc.improsjeux@gmail.com

         A bientôt sur le Chemin du ScraZami.

Publicités

2 réflexions au sujet de « Le ScraZami ; le jeu qui raconte la Vie. »

Laissez-nous un commentaire!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s